Résumé de l'observation d'ovni - Oberehrendingen (Argovie) - 11 octobre 1967

Date: 
11 octobre 1967
Heure: 
00:05
Lieu: 
Oberehrendingen
Canton: 
Argovie
Durée de l'observation: 
Non précisée
Nombre de témoin(s): 
1
Nombre d'objet(s): 
3
Classification Hynek: 
Rencontre Rapprochée du 1er type
Peu après minuit, dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 octobre 1967, alors qu'il contemplait le ciel en savourant une dernière pipe, M. Othmar Willi, 37 ans, célibataire, d'Oberehrendingen, dans le canton d'Argovie, a vu trois objets de forme cylindrique (dans une position verticale), surmontés d'un petit cône, descendre du ciel et venir stationner à une cinquantaine de mètres de sa maison, à cinq mètres environ au-dessus d'un champ de maïs. Les cylindres étaient hauts de 10 mètres et avaient un diamètre de quelque cinq mètres, estime M. Willi.

"Les trois cylindres tournaient lentement, car je voyais défiler les petites fenêtres carrées illuminées. Il y en avait deux rangées dans la moitié supérieure des engins. Les petites fenêtres brillaient d'une lumière que je ne suis pas en mesure de définir, car je n'ai jamais rien vu de semblable. Et il y avait ceci encore: les cylindres émettaient un son étrange, pas désagréable, et qu'on pourrait comparer au ronronnement d'un essaim d'abeilles..."

"Tout à coup une trappe s'ouvrit sous l'un des engins, raconte M. Willi, et je vis apparaître une corde au bout de laquelle était suspendu un récipient de forme ovoïde. Le récipient - car je suppose qu'il s'agissait d'un récipient - s'arrêta au niveau des épis du champ de maïs. A cet instant, il fut entouré de lumière et, chose curieuse, cette lumière qui, logiquement, aurait dû se propager au sol, n'éclaira que le récipient. Tout cela ne dura qu'une minute environ. Le récipient fut remonté à bord et les trois cylindres démarrèrent brusquement et s'éloignèrent à une vitesse folle... Je me suis tâté... Non! je ne rêvais pas. Au contraire, j'ai eu quelque peine à m'endormir."

M. Willi, ouvrier dans une grande entreprise de la région, ne put aller inspecter le champ de maïs avant que ce dernier ne fût fauché, trois jours plus tard.
Source
Internet

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus