Des engins mystérieux continuent à sillonner le ciel

5 octobre 1954
Des engins mystérieux continuent à sillonner le ciel
Les «soucoupes volantes» continuent de sillonner le ciel. Quelques-unes atterrissent et leurs occupants tentent de faire connaissance avec les humains... C'est ainsi que M. Angelo Girardeau, demeurant à Breuil-Chaussée (Deux-Sèvres), a déclaré avoir aperçu hier matin un engin circulaire près duquel se trouvait un être qui lui apparut vêtu d'une sorte de scaphandre. L'être en question se dirigea vers M. Girardeau qui, effrayé, s'enfuit. Peu après, l'engin circulaire repartit à très grande vitesse.
Deux jeunes gens de Vron (Somme), affirment eux aussi avoir vu sur la route nationale, entre Crécy et Ligescourt, un engin curieux autour duquel rôdaient des individus de forme bizarre. Ils se rapprochèrent de l'engin qui, disent-ils, ressemblait à une meule, mais il décolla.
Les deux jeunes gens ont conté leur aventure aux gendarmes.
A Vic-sur-Cère, plusieurs personnes ont affirmé avoir aperçu, se dirigeant vers le sud, un engin ayant la forme d'un cigare et dégageant un léger panache de fumée.
Dans la Nièvre, un représentant d'une compagnie d'assurances de Clamecy ainsi que plusieurs habitants de Corbigny ont déclaré avoir vu un disque lumineux de couleur orange qui, après avoir plusieurs fois changé d'altitude, a disparu à la verticale.
Une habitante de Bourg-du-Cerisier, dans l'Indre, Mme Janiki, a déclaré aux gendarmes qu'elle avait aperçu, volant à la hauteur du toit d'un bâtiment, un engin lumineux d'un diamètre de 3 mètres. Mme Lacotte, qui demeure à 800 mètres de Mme Janiki, a déclaré avoir remarqué le phénomène.
Source: 
La Nouvelle Revue de Lausanne

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus