Des traces d'atterrissage ont été relevées en France

11 octobre 1954
Des traces d'atterrissage ont été relevées en France
LA ROCHELLE, 8. - Un maçon habitant l'île de Ré, M. Simonnetti, a déclaré avoir vu une sphère lumineuse de 12 mètres de diamètre environ qui oscillait à une cinquantaine de mètres du sol.
La sphère, a-t-il dit, est devenue rouge, a viré au bleu et s'est élevée très rapidement à la verticale.
Deux autres habitants de l'île de Ré ont déclaré avoir été les témoins du même phénomène.
Deux Parisiens en vacances dans la commune de Mouchamps, M. et Mme Laroche, ont affirmé avoir vu, à la tombée de la nuit, une sphère incandescente.
Mme Thérèse Fourmeret, 23 ans, habitant Poncey-sur-l'Ignon (Côte-d'or), a vu un engin se poser dans un pré non loin de son domicile. Elle a déclaré qu'effrayée elle s'était bien gardée d'observer plus longtemps ce phénomène et s'était réfugiée chez des voisins. La gendarmerie a relevé des traces très nettes sur le sol à l'endroit indiqué. Des mottes de gazon avaient été arrachées et projetées dans un rayon de quatre mètres.
A Duclair, près de Rouen, M. Landrin, préposé aux eaux, qui se promenait en compagnie de sa femme, a été aveuglé par un faisceau lumineux. Lorsqu'il rouvrit les yeux, déclara-t-il, il vit une boule qui disparut quelques minutes plus tard.
Enfin des soucoupes, cigares, disques, couronnes, boules, lueurs, traînées lumineuses de couleurs diverses et tous autres objets volants on été vu à Saint-Etienne, dans plusieurs villages d'Eure-et-Loire, à Dieulanvollon (Côtes-du-Nord), à Heyrieux (Isère), à Ajort (Calvados) et à Biarritz.
Un cultivateur de Chaleix (Dordogne). M. Garreau a affirmé sur l'honneur, avoir vu une «soupière volante» se poser dans sa propriété, M. Garreau a déclaré que deux hommes parfaitement normaux, revêtus de combinaisons kaki, en sont descendus, lui ont serré la main et lui ont parlé une langue inconnue. M. Garreau stupéfait n'a pas répondu. Les deux hommes ont caressé son chien et sont remontés dans leur appareil qui s'est envolé sans bruit à une allure vertigineuse.
A l'endroit indiqué par M. Gerreau, on a constaté que l'herbe avait été foulée.
Source: 
Feuille d'Avis de Neuchâtel

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus