"J'ai vu une soucoupe volante au sol"

2 juillet 1952
"J'ai vu une soucoupe volante au sol"
LONDRES, 2. - J'ai vu une soucoupe volante dans une fôret de la zone soviétique d'Allemagne, à quelques kilomètres seulement de la frontière séparant cette dernière de la zone américaine et j'ai vu deux membres de l'équipage prendre place dans ce mystérieux engin.
Telle est la surprenante déclaration qu'a faite avec beaucoup de calme le maire d'une petite ville d'Allemagne orientale, M. Oscar Linke, qui vient de demander asile politique dans le secteur britannique de Berlin.
Dans une forêt profonde, il aperçut un énorme disque ovale, d'environ huit mètres, posé à même le sol dans une clairière.
-On aurait dit, déclara-t-il, une énorme poêle phosphorescente sans manche. Au centre se trouvait une curieuse construction qui s'élevait au-dessus de la soucoupe comme un chapeau haut de forme. Elle était de couleur plus foncée que le reste de l'appareil et paraissait construite en aluminium. J'aperçus deux hommes qui semblaient porter des costumes métalliques s'approcher de l'objet.

On enquête...

Le mare expliqua que sa fille, qui l'accompagnait, poussa un cri en voyant les deux curieux personnages. Ceux-ci bondirent dans leur appareil par une porte au sommet de la soucoupe. A ce moment, M. Linke s'aperçut que l'appareil avait des hublots tout le long du bord ; tandis qu'il regardait, la partie supérieure de la machine sembla se rétracter à l'intérieur, puis la soucoupe monta lentement à la verticale, avant de disparaître silencieusement en laissant une trace rouge foncé.
Les officiers du service secret britannique essaient de contrôler la véracité du récit de M. Linke.
Source: 
L'Impartial

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus