La soucoupe de Beaucourp-sur-Ancre

16 mai 1957
La soucoupe de Beaucourp-sur-Ancre
Les soucoupes volantes sont revenues à Beaucourt-sur-Ancre, dans la Somme. Elles étaient apparues, il y a une semaine, à un ouvrier qui rentrait chez lui le soir à vélo. Il avait prévenu aussitôt le garde-barrière, qui avait averti les voisins, lesquels avaient appelé les gendarmes, qui, à leur tour, en avaient parlé au maire. Ce dernier avait dit: «Il n'y a pas de soucoupes volantes; c'est ma femme que vous avez prise pour une soucoupe et mes vaches pour des Martiens.»
Cependant, la nuit dernière, un autre ouvrier, qui rentrait chez lui à peid a cru apercevoir une soucoupe. «Elle s'est posée dans un champ; il y a eu une vive lueur suivie d'une série de détonations», déclara-t-il. Pris de peur, il téléphona aux gendarmes, qui ne voulurent pas se déplacer. Le lendemain, en faisant leur ronde, ceux-ci ont trouvé dans le champs désigné un chapelet de pétards célatés accrochés à des piquets de bois. Les gendarmes ont dit: «La prochaine fois qu'on nous parle de soucoupes volantes, nous ne nous déplacerons même plus, mais nous allons enquêter pour découvrir le farceur qui a posé les pétards.»
Source: 
Feuille d'Avis de Lausanne

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus