La "soucoupe volante" était une fusée en désintégration

10 novembre 1990
La "soucoupe volante" était une fusée en désintégration
Paris, 9 (AFP). - Les phénomènes lumineux observés lundi dernier dans le ciel dans plusieurs pays européens n'étaient pas dus à des soucoupes volantes, comme certains ont pu l'imaginer, mais étaient plus prosaïquement l'effet de désintégration de morceaux d'une fuse soviétique lors de leur entrée dans l'atmosphère.

Cette explication a été avancée vendredi par le service d'expertise des phénomènes de rentrée atmosphérique du Centre des études spatiales français (CNES, public) qui précise avoir bénéficié de données concordantes de la NASA américaine.
Cette fusée avait servi au lancement d'un satellite de télécommunications soviétique Gorizon-21, le 3 octobre, et ses morceaux sont rentrés en brûlant dans les couches denses de l'atmosphère à 19h., selon une trajectoire traversant la France en diagonale du sud-ouest au nord-est, de Pau à Strasbourg, a-t-il précisé.
Ces phénomènes lumineux, décrits par de nombreux témoins comme une forme de triangle ou de losange qui se déplaçait rapidement, ont été vus en France, en Suisse, en Allemagne, en Belgique et en Grande-Bretagne.
Source: 
Journal de Genève

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus