Soucoupe volante ou plutôt avion?

15 mars 1951
Soucoupe volante ou plutôt avion?
En relatant mardi le témoignage de personnes de Corcelles, près de Neuchâtel, qui avaient vu lundi au-dessus du lac un objet aplati tracer dans le ciel une vaste trajectoire «par secousses rapides» en laissant une fumée blanche et cotonneuse derrière lui, nous nous demandions s'il fallait rapprocher ce phénomène de celui, resté mystérieux des «soucoupes volantes». Or la Feuille d'Avis de Neuchâtel en donne une explication qui peut paraître plausible. Il s'agirait d'un avion qui effectuait un vol de vitesse à 11,000 mètres d'altitude, les gaz sortant de l'appareil à réaction produisent une condensation. L'aérodrome de Payerne nous a également donné confirmation de ce vol d'un «Vampire» à l'heure même où le phénomène avait été observé.
Deux des témoins de Corcelles avaient cependant eu l'occasion de regarder l'engin avec de bonnes jumelles, et n'avaient pas reconnu la forme d'un avion. Ils insistaient d'autre part sur les «bonds» faits par l'engin. A ce sujet, un autre témoin oculaire du phénomène de lundi, habitant Serrières (Neuchâtel), dont la bonne foi ne saurait non plus être mise en doute et n'ayant aucun rapport avec les témoins précédents, nous écrit ce qui suit :
«Maintes fois j'ai eu l'occasion de remarquer pareilles traînées et qui étaient produites par des avions. Toutefois, hier - lundi (réd.) - une chose m'a frappé suffisamment pour que je l'observe attentivement: le sillage était géométriquement cassé, ou brisé, et indiquait que l'appareil producteur avait effectué deux virages ou deux crochets extrêmement «serrés», ce qui me porte à douter de la provenance de nos avions militaires».
Aux spécialistes de répondre! Et il serait intéressant, si un tel phénomène avait eu encore d'autres témoins, qu'ils puissent exprimer leur avis.
Source: 
Gazette de Lausanne

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus