Soucoupes volantes

21 octobre 1952
Soucoupes volantes
La photo ci-dessus, que nous reproduisons à titre documentaire, a été réalisée, à l'aide d'un télescope, par l'Américain Kenneth Arnold qui fut l'un des premiers aux Etats-Unis à observer le phénomène baptisé jusqu'ici «soucoupe volante». Il s'agirait, d'après lui, d'engins non identifiés évoluant à une très grande hauteur, «entre la Terre et la Lune».
Quoi qu'il en soit de l'exactitude de l'hypothèse, nous pouvons verser aujourd'hui au dossier un nouveau témoignage, venant du Valais.

On nous rapporte en effet que samedi, à trois heures et demie, M. C., ingénieur à Monthey, a observé dans le ciel un objet qui, d'après ses dires, pourrait bien être une soucoupe volante. En effet, M. C. qui est très versé, du fait de sa profession, dans les questions d'aéronautique, nous explique que pour une vitesse donnée, à une hauteur approximativement connue, un aéronef propulsé par un moteur doit émettre un bruit d'une qualité particulière. Or, nous dit notre informateur, l'engin était parfaitement silencieux. Il ne pourrait s'agir non plus d'un ballon rond sans moteur dont la vitesse, comme chacun le sait, est fort réduite, car l'engin observé, de par la vélocité avec laquelle il disparut soudain dans les couches supérieures de l'atmosphère, devait filer à une allure absolument fabuleuse.
L'objet, comme ceux dont il a été si souvent parlé, se présentait sous l'aspect d'un disque très brillant.
Source: 
Gazette de Lausanne

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus