Soucoupes volantes et contacts spirituels

18 août 1952
Soucoupes volantes et contacts spirituels
Depuis quelques temps, la grave question des «soucoupes volantes» travaille l'esprit des hommes. Certains «croient» mordicus à leur origine extraterrestre. Pour certains, toute apparition dans le ciel inexplicable au premier abord est une «soucoupe volante» en puissance. D'autres sont sceptiques et regardent les «mordus» d'une manière indulgente. Mais les scientific fictions, les romans d'anticipations, pour ne pas parler des films, sont à la mode et devant cette débauche de vulgarisation scientifique à bon marché, le pauvre genre humain, tellement confiant dans la Science avec un grand S, reste sans esprit critique et se laisse berner par des illusions de Paradis terrestre, grâce à des pilules ou à des machines automatiques...
Mais revenons à nos moutons, nous voulons dire à nos «soucoupes volantes»... Le sommet dans l'invetion à sensation est le récit transmis par une agence américaine, en provenance de Mexico. Le voici:
«La presse mexicaine a publié jeudi dernier, le récit fantastique d'un «contact spirituel» avec les soucoupes volantes venant de la planète Mars.
M. José Ramirez, directeur d'un centre de spiritualisme au Mexique, a publié un article dans les Ultimas Noticias disant qu'il avait eu un premier contact avec les objets inconnus repérés au-dessus des Etats-Unis et de l'Amérique latine, et qui viendraient de la planète Mars. Il ajoutait que «le chef s'appelle Dics Yu et viendrait de la ville de Mirshy, capitale du pays le plus avancé de Mars. Les soucoupes appelées Ry Ting, sont des avions qui sont hors de la portée de l'intelligence humaine». L'auteur de l'article ajoutait que «par des voies spirituelles, la conversation a été établie le dimanche soir 3 août.» Dics Yu aurait affirmé que sa mission était pacifique et qu'elle observait simplement les développements de la Terre. Il ressortirait de cette «conversation» que l'avion des Martiens a une avance de 20 siècles sur la Terre. Les Martiens auraient en outre trouvé «un mode de vie parfait leur permettant de vivre dans une harmonie absolue». Du reste, Mars ne s'appelle pas du tout Mars, le nom correct est Tum Brum. 
On aimerait connaître les méthodes de contacts entre cet homme de la Terre et ce Martien «harmonieux et pacifique», cela en vaidrait la peine... La télépathie interplanétaire, c'est terriblement excitant, mais aussi peut-être dangereux pour l'équilibre mental. A décommander aux personnes nerveuses... Oui, nous savons, c'est l'été, les vacances, les journaux manquent de copie, mais d'ici à avaler un «bobard» de cette taille...
Source: 
Gazette de Lausanne

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus