Un alpiniste italien aurait photographié et dessiné une soucoupe volante

25 octobre 1952
Un alpiniste italien aurait photographié et dessiné une soucoupe volante
L'engin se serait posé et un homme en serait sorti à la Bernina
ROME, 25. - Un ingénieur, dessinateur dans une entreprise milanaise, M. Jean-Pierre Monguzzi, alpiniste passionné et explorateur sous-marin, a raconté qu'au cours d'une ascension au glacier Scerscen, dans le groue supérieur de la Bernina (versant italien), il a vu et photographié de près un disque volant. Il a précisé qu'il a pu dessiner le fameux engin tandis que celui-ci s'était posé pendant quelques minutes sur le plan supérieur du glacier.
La «Tribune de Genève», qui publie cette information, annonce que de l'appareil serait ensuite sortie dune silouette humaine recouverte d'un gros scaphandre, lequel, après avoir fait un tour autour du disque, comme pour contrôler l'extérieur de la machine, serait rentré à l'intérieur et aurait disparu dans le coeur de l'engin. Aussitôt après, ce dernier serait reparti sans faire aucun bruit, en se dressant tout d'abord verticalement, puis en se déplaçant dans un sens horizontal vers la cime de la Bernina, disparaissant enfin en direction de la Suisse.
Selon la description faite par M. Monguzzi, le disque avait l'aspect de deux calottes placées l'une sur l'autre, ayant à sa base une vingtaine de mètres de diamètre. Sur la partie supérieure se trouvait enfoncée une espèce de tourelle circulaire surmontée d'une longue antenne qui, au moment du départ, fut retirée. Les photographies de l'ingénieur auraient été acquises par une revue française pour une somme importante.
Source: 
L'Impartial

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus