Un professeur d'université a conversé par télépathie avec des pilotes de soucoupes volantes

12 septembre 1957
Un professeur d'université a conversé par télépathie avec des pilotes de soucoupes volantes
BUENOS-AIRES, 12. - Invité à s'expliquer, à la télévision, sur une grave confidence qu'il avait faite à un ami, l'honorable Joâo de Freitas Guimarâes, professeur presque quinquagénaire de l'université catholique de Santos, n'a pas voulu se dérober.
«Oui, j'ai effectué l'été dernier un voyage interplanétaire d'une heure à bord d'une soucoupe volante!» a-t-il déclaré aux spectateurs médusés.
«L'engin, haut de six mètres, s'est posé sur la plage de Sao Sebastino, le long de laquelle je me délaissais en rêvant. Deux hommes de grande taille en sortirent. Je m'étais adressé à eux successivement, mais en vain, en anglais, en français, en espagnol et en italien lorsque je perçus enfin leur réponse : ils s'adressaient à moi télégraphiquement en utilisant ma longueur d'onde!»
-Avez-vous ressenti de fortes émotions? lui fut-il demandé.
-Une seule fois. La soucoupe s'était mise à vibrer de telle façon que je craignais qu'elle ne s'ébrêchât. Mais ses pilotes me rassurèrent courtoisement.
-Nous quittons simplement l'atmosphère de votre planète, me télépathèrent-ils.
Et une heure après nous étions de retour.
A la suite de cette sensationnelle révélation, certains amateurs de télévision sont convaicus, paraît-il, que le distingué professeur avait plutôt vidé des tasses que voyagé en soucoupe.
Source: 
L'Impartial

Pas encore de compte? Inscrivez-vous!

Soutenez le projet en demandant un accès personnel. En plus d'assurer la pérennité du projet, vous bénéficierez de plein d'avantages.
> En savoir plus